Reconnaissance du Shiatsu

Les disciplines corporelles de bien-être existent depuis des millénaires en Extrême Orient et ont été, notamment en Chine, influencée par le bouddhisme et le Tao. Le Shiatsu est originaire du Japon. Il prend sa source dans des techniques dont les traces dans les textes remontent à plus de 2000 ans, à l'époque où le Japon a reconnu le système médical chinois avec le massage, l'acupuncture, le Qi Gong, la moxibustion et la pharmacopée.

Au fil du temps,  le massage appelé Amma  connait des variantes en adoptant des protocoles de pressions des doigts. Face à la différence des résultats obtenus par la pression des doigts, l'anma devient Shiatsu.

Le shiatsu tel qu'on le connaît aujourd'hui est assez récent. La première clinique à l'utiliser fut ouverte en 1925, et il est reconnu, au Japon, comme une médecine officielle et une pratique indépendante des massage depuis la moitié du 20ème siècle.

Le Shiatsu est arrivé en France en 1970, grâce à des Maîtres comme Namikoshi, Ohashi, et Masunaga. Dans la pratique du Shiatsu, Shizuto Masunaga Senseï s'appuie sur la théorie de la Médecine Traditionnelle Chinoise et notamment sur une extension des méridiens à la globalité du corps.

Le Shiatsu est une des huit approches alternatives désignées, dans la résolution A4-0075/97 du Parlement Européen votée le 29 Mai 1997,  comme "médecine non conventionnelle digne d'intérêt".

Le Titre  professionnel "Spécialiste en Shiatsu"  délivré par le Syndicat Professionnel du Shiatsu est reconnu par le R.N.C.P. et en fait une reconnaissance professionnelle validée par l'Etat. Aujourd'hui, quelques mutuelles remboursent les séances de Shiatsu.